Armor Esperanto

Apprendre une langue équitable parlée dans plus de 110 pays

Mois : octobre 2019

Parlez-vous l’espéranto?

Née à la fin du 19e siècle, cette langue renaît grâce à Internet. Retour sur une langue qui se veut universelle.
Mais pourquoi s’y mettre ? Où s’initier ? Quels avantages ?

Dans cette émission présentée sur RCF par Vincent Bellotti sont interviewés :
– Vincent Jacques, fondateur du mouvement Espéranto pour l’Europe
– Jesper Jacobsen, Enseignant de physique théorique à la Sorbonne et à l’ENS (Ecole Normale Supérieure), responsable d’un club étudiant d’espéranto, et père de deux jeunes enfants avec l’espéranto comme langue native.
– Jean Pruvost, lexicologue, et fils d’espérantistes
– ELisabeth Barbay, enseignante d’espéranto.

Ecouter l’émission

Rencontres d’automne

Le stage a réuni 27 personnes à Saint-Brieuc les 12 et 13 octobre 2019, une occasion idéale pour progresser dans la connaissance et l’utilisation de la langue espéranto avec parfois des participants venus de loin.
Des photos de groupe et photos des cours montrent l’ambiance parfois studieuse parfois joyeuse…

Un descriptif en espéranto accompagne les photos pour ne pas perdre pied…en attendant un prochain RDV entre espérantistes.

ĉetablababilado

Armor Esperanto kutimas proponi studperiodon en oktobro. Ĉi-foje, 27 personoj partoprenis, inter ili 6 gastis ĉe lokaj esperantistoj. Ni aparte dankas ĉiujn, kiuj vojaĝis el Douarnenez, La Rochelle, Nantes kaj Granville por instrui aŭ por plibonigi sian lingvonivelon.

La plej juna ĉeestanto, Lucie, 14 jaraĝa, eklernis la lingvon kun Alain Bournel. Ŝi nun povas paroli hejme kun sia patrino Carole !

Ĝoja etoso

Ŝanjo (Chantal) Allen kiu sukcese studas en Poznan proponis la temon «  Vi en esperanta lando ». Diversmaniere, per ludo aŭ per ekzerco, kelkfoje uzante la PIVon, ŝi malkovrigis novajn vortojn aŭ esprimojn…vera plezuro por babilado!

Trankvile kaj agrable

Franjo Martin jam zorgis pri studperiodo en 2013 antaŭ transloĝiĝo al La Rochelle, ŝi denove retrovis Saint-Brieuc. Ŝi lerte laborigis sian grupon pri diversaj temoj (familio kaj membroj, Tintin, kanto pri liberto, legokapablo, afiksoj, ludoj …)

Lernantoj kaj kantistoj

Guy Martin unue surprizis nin per elektita temo « Kolapsologio » : falego de iu civilizacio, tamen oni povas sin prepari al iama falo… Do ni babilis, aŭskultis retradion kaj skribis fabeleton por imagi, tion kio povus okazi poste…

Pri tiu temo, Guy konsilis al ni legi freŝbakitan francan revuon, kies nomo estas « Yggdrasil », aŭ spekti la filmon « Qu’est-ce qu’on attend ? »

Pri Kolapsologio …

Finfine, ĉiuj el ni pasigis belan semajnfinon kaj tre ŝatis retrovi unu la alian, dum ĉetabla babilado en krespejo aŭ dum paŭzoj kaj kursoj.
Ni estas pretaj por partopreni ontajn aranĝojn.

Ĝis baldaŭ en Pluezek 2020 !

Ek al Pluezek 2020 !

L’espéranto, une langue pont

L’espéranto est une langue neutre, qui n’appartient à aucune nation.

Cette langue internationale a été inventée à la fin du 19esiècle par un jeune polonais Ludwig Leizer Zamenhof pour favoriser la communication entre les peuples de langues différentes. 

C’est une langue construite, très logique, avec une conjugaison très simple.

Cette langue agglutinante utilise beaucoup de suffixes et permet avec un même radical d’exprimer beaucoup de notions différentes.

Par exemple :

Le radical ŝaf est utilisé pour mouton, et on ajoute des suffixes -in -id -ej …

ŝafo : mouton ŝafino : brebis ŝafido : agneau ŝafejo: bergerie

ĉevalo : cheval ĉevalino : jument ĉevalido : poulain ĉevalejo : écurie

S’initier à l’espéranto permet une ouverture culturelle pour découvrir d’autres pays en accueillant des espérantistes étrangers ou bien en rencontrant ces espérantistes dans leur pays. Cela permet d’échanger sur les problématiques rencontrées par les uns et les autres, de développer la solidarité et la connaissance de l’autre.

Il est facile en contactant les associations nationales d’espéranto de trouver des contacts à l’étranger, voire des personnes qui peuvent vous guider dans leur ville une après-midi par exemple.

L’avantage de cette « langue pont » est que l’on n’utilise pas la langue natale de l’un des deux locuteurs mais que chacun a appris cette langue dans le but de communiquer et de participer à des festivals ou des rencontres.

Une initiation à la langue est proposée dans certains établissements scolaires, c’est le cas par exemple cette année dans des collèges de Paimpol et de Guingamp.

Vous êtes tentés ?

Participez au stage d’automne proposé à Saint-Brieuc, ou même à des cours près de chez vous.

Des rencontres internationales sont organisées à Plouézec en août 2020, une semaine d’immersion avec des espérantistes français et étrangers.

Pourquoi l’espéranto ?  esperanto.net
Apprendre l’espéranto  lernu.net

© 2019 Armor Esperanto

Theme by Anders NorenUp ↑